Récit d'expérience d'une soirée Tantra à distance -
Notre première soirée Tantra en Visio le 24 avril 2020

Depuis un an et demi, Geneviève et moi-même organisons régulièrement des soirées tantra à Lille. Nous accueillons tous les deux mois environ de vingt à vingt-cinq participants venant d’un fichier d’une centaine de contacts Au début de la période de confinement, nous avons dû annuler nos soirées et nous nous sommes dit qu’il était dommage de perdre le contact avec toutes ces personnes pour une période indéterminée. 

Geneviève qui avait déjà l’habitude d’utiliser Zoom pour son travail, me proposa de monter une soirée tantra à distance, avec Zoom. Je n’étais pas convaincu et je me questionnais : comment sentir la réaction des participants sans être présents, comment adapter le rythme des exercices en regardant des petites images sur un écran, comment réagir en cas de problème chez un participant. Il fallait aussi trouver des pratiques à faire en solo. 

Et puis nous avons eu l’occasion de participer, ensemble, à une soirée de « Danse des Cinq Rythmes » animée via Zoom. C’était évidemment différent d’une danse en salle. Mais c’était, néanmoins, une opportunité de danser avec un groupe, d’entendre un animateur confiné en Croatie donner des consignes claires et adaptées à la pratique à distance et de revoir quelques têtes connues.

Finalement je me suis fait à l’idée de créer une soirée tantra en visio-conférence. Elle serait nécessairement différente d’une soirée en présentiel ; mais cela représentait un challenge intéressant, une occasion d’expérimenter un nouveau type d’animation et de maintenir le contact avec les habitués de nos soirées. 

Nous nous sommes attelés à rechercher des pratiques adaptées, c’est-à-dire réalisables en solo, accessibles à des participants même débutants tantra et intéressantes pour des initiés. Nous avons réduit la soirée à deux heures (par rapport à nos soirées en présentiel de 3 heures), de 20h à 22h : 10 minutes de présentation, 20 minutes de warm up (danse ou plutôt mise en mouvement), une première pratique de 30 minutes, une deuxième de 30 minutes, un temps de partage deux à deux de 10 minutes, des questions réponses et la clôture de la soirée. Avec les arrêts de jeux et les démonstrations, nous pensions que nous arriverions à deux heures.

Pour les choix techniques, nous avons pris ce que nous avions vu fonctionner pour la « Danse des Cinq Rythmes », à savoir : Zoom pour l’animation et Mixcloud pour la musique. Nous avons proposé aux participants d’utiliser deux appareils, généralement un ordinateur avec micro et caméra pour Zoom et un smartphone pour la playlist Mixcloud ; le top étant de brancher son smartphone sur des enceintes externes. L’intérêt d’avoir deux appareils, est de pouvoir régler le son de la voix de l’animateur sur Zoom, indépendamment du niveau de la musique. L’inconvénient est de devoir synchroniser le démarrage de la musique avec tous les participants. Ce qui signifie donner le top départ pour que les participants appuient en même temps sur « play ».

Nous avions une trentaine d’inscrits dont Nadia et Martine du Teacher Training, et SatchiJo, codirecteur du Skydancing aux Etats-Unis. Nous avons envoyé la veille, un mail à tous, avec les derniers détails techniques pour Zoom et Mixcloud. Ils pouvaient nous appeler avant pour des renseignements complémentaires et des questions techniques. Nous avions averti que dès le démarrage de la soirée, nous ne pourrions plus répondre aux problèmes techniques. L’accueil commençait 15 minutes avant la séance. En pratique, tous se sont connectés sans problème, une seule personne a eu des difficultés en cours de séance, elle a abandonné, nous ne savons pas pourquoi. En revanche, d’autres participants étaient des experts. Ils ont pu nous aider en cours de soirée à régler des problèmes de micros.

La séance s’est ouverte à 20h. 

  • Présentation de la soirée, de nous-mêmes et du cadre.
  • Warm up : compte à rebours pour synchroniser le départ de la musique sur Mixcloud et début de la mise en mouvement ; quelques exercices de détente.
  • Pratique des secousses du corps, décrite page 328-331 dans « l’Art de l’extase sexuelle» de Margot Anand. Nous n’avons pas voulu continuer avec le ruissellement pour ne pas déclencher de réactions trop fortes à distance.
  • Pratique de la pompe PC puis de la respiration sexuelle, page 214-223 du livre de Margot. Nous avons réduit les temps de respiration, également, pour ne pas faire trop monter l’énergie des participants.
  • Partage à deux en utilisant les « salles » de Zoom qui mettent en contact visuel et sonore deux ordinateurs.
  • Clôture : questions et ressentis des participants. 

Pour le warm up et les deux pratiques nous avons fait le choix de répartir les rôles : un de nous deux animait, pendant que l’autre montrait la pratique. Il a fallu faire des essais pour cadrer la tête de l’animateur et le corps entier du démonstrateur sur le même écran et pour avoir les bons éclairages. Nous y sommes à peu près arrivés avec quelques astuces, des acrobaties et beaucoup de temps de répétition en amont. Démontrer la pratique en direct présente l’avantage pour l’animateur de pouvoir se caler sur ce qu’il voit du démonstrateur et permet aux participants de suivre la pratique même s’ils n’entendent pas toujours correctement l’animateur. Pour nous, en tant qu’animateurs, le retour des impressions des participants était quasiment nul. Avec trente petits rectangles à l’écran, il était impossible de voir ce qui se passait chez eux. Et manipuler Zoom pour regarder chaque participant en plein écran, pendant que nous animions, était hors de nos possibilités et de plus trop intrusif à notre goût.

A la fin de la séance, nous étions contents de l’avoir fait, tout s’était passé comme prévu. Mais nous étions un peu perdus, voire perplexes. Une seule participante avait partagé à la fin de la séance. Elle était très contente, super énergétisée. Pas d’autre retour. Et puis le lendemain, nous avons commencé à recevoir des mails de remerciements, d’encouragement, des critiques positives. En voici quelques extraits :

  • « Soirée très cool et sympa ! merci à tous les deux pour votre animation simple, concrète, harmonieuse. Vous donnez envie !!! »
  • « Un très grand merci à vous deux pour l'organisation et le déroulement de cette soirée ».
  • « J'ai beaucoup aimé les danses, la contraction du corps et le shaker.»
  • « Cela ouvre vraiment de nouvelles perspectives.
    Bien sûr le distanciel ne remplacera pas le présentiel, mais il y a d'autres possibilités de faire passer votre savoir, à distance. »
  • « Mais ce que j'ai vécu m'a redonné de l'ampleur respiratoire.»
  • « La soirée était parfaite dans le sens où le rythme était bon, chaque proposition avait le bon timing, étaient variées et à la fin, l'effet de bien être, de reconnexion à moi-même et à mon énergie était bien présentes.
  • Ce sont les mots simplicité et évidence qui me venaient à l'esprit à la fin de votre soirée, chapeau !"

Finalement les participants étaient très contents. Cette séance en visio a aussi permis à des personnes, qui n’osaient pas venir à nos soirées en présentiel, de découvrir le tantra. Elles n’avaient pas peur d’un contact physique et se sentaient plus en sécurité chez elles. Quelques peurs sont tombées, elles viendront peut-être à des séances en salle, par la suite... 

Evidemment, les séances en visioconférences ne remplacent pas les pratiques en contact direct, mais elles apportent un complément intéressant. Elles permettent notamment de conserver un lien avec des participants géographiquement trop éloignés et de faire participer des personnes qui ont trop de freins pour oser s’inscrire à une soirée Tantra en présentiel. Le principal est de faire confiance aux exercices qui fonctionnent très bien par eux-mêmes, à distance ou en présence. 

Fort de cette expérience, nous avons programmé plusieurs évènements à distance : deux autres soirées en mai et juin, ainsi qu’un we tantra pour couples fin mai 2020.

 

Geneviève This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. et Denis This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. animateurs Skydancing Tantra en formation, Lille le 7 mai 2020